Main menu

ylakuva

BIOLATTE OY

Yves-Delatte300

Le fondateur de Biolatte OY a plus de 40 ans d’expérience de travail avec les bactéries lactiques et de sujets relatifs à la santé. Il a participé, entre autre, à la fondation de deux compagnies Européennes de probiotiques, PILEJE Sa (France 1994) et WINCLOVE Bov (Holland 1991).

Delatte a créé et a commencé la fabrication de certains des probiotiques les plus connus en Europe: l'un des premiers de probiotiques pour les humains, testés sur des volontaires au Royaume-Uni (1988-1989), plus tard, la même formulation a été appelé ECOLOGIC en Hollande (1990) et LACTIBIANE en France (1993-2000) et en Finlande (1995-2000, Bioteekki). Il a aussi créé DIARREX, préparations d´enzymes VITAZYM & MONIZYM (2002-2004, Natura Media) et BOULARDII (Finlande, Allemagne, Luxembourg 2002- ). De plus, Biolatte a crée d´autres produits pour des clients européens.

Après 1974, nous nous sommes intéressés par les travaux du finnois prix Nobel A.I. Virtanen et nous avons commencé à développer un ensilage biologique qui devrait remplacer les acides organiques , (acides formiques et sulfuriques).

Nous avons compris que les acides lactiques produits par les bactéries lactiques peuvent être utilisés afin de préserver différentes substances organiques comme l’herbe et autres déchets végétaux, ainsi que des produits à base de protéines comme les déchets de poisson et les déchets d´abattoirs.

En 1980, nous avons observé que les bactéries lactiques ne se comportent pas toutes de la même manière, même si elles portent le même nom (par ex. Lactobacillus acidophilus). Tout dépend avec quoi elles ils sont mélangées.

En 1983, nous avons réussi notre premier ensilage biologique dans l’ ouest de la Finlande (Itikka, Seinäjoki).

Nous avons pu préserver plusieurs centaines de litres de déchets pendant plus de 6 mois avec seulement des bactéries lactiques. Entre 1983 et 1988 nous avons eu environ mille ensilages pour l’industrie de la fourrure dans le monde entier, entre la Suède, la Finlande, le Danemark et le Canada.

Nous avons réalisé le plus grand ensilage en France, à Lorient: 5000 tonnes, et l’ensilage avec la plus longue durée de conservation en Finlande: plus de deux ans. Pendant ces années, nous avons découvert que si les animaux étaient nourris régulièrement par ensilage, leur santé augmentait, la mortalité diminuait, la natalité s’accroissait, le besoin d’antibiotiques diminuaient et la qualité de la fourrure augmentait. Les animaux étaient plus calmes, leurs mauvaises odeurs diminuaient, et même la flore autour des cages devenait plus plaisante. Nous avons aussi réalisé que pour atteindre l’effet voulu, les bactéries lactiques devaient être réactivées avant de les utiliser et le nombre de bactéries devait être au moins 10E9 cfu/g/jour (1 milliard de bactéries par gramme et par jour) . Sinon, les résultats étaient mauvais, ou insuffisants.

Ces 6 années d’expériences ont impliqué plus de 5 millions d’animaux par an et ont montré que la souche de bactéries influence les résultats. Changer les souches de bactérie donne des résultats différents ou pas de résultat du tout, même quand la formule reste inchangée. La longueur du système digestif est aussi un facteur important. Dans un long trajet gastro-intestinal, la bactérie lactique a plus de temps pour se multiplier et produire de l’acide lactique et du peroxyde d’ hydrogène ( nécessaire pour combattre le Candida albicans) ainsi que d´autres substances immunologiques comme les IgM, IgA, Interférons et Interleukines.

Les résultats de nos travaux ont été publiés dans beaucoup de pays et utilisés par beaucoup de chercheurs.

Nous sommes fiers d’être des pionniers dans ce domaine.

Non seulement nous créons des technologies nouvelles, mais aussi une nouvelle approche pour comprendre la santé et les maladies.

En 1986, nous avons appliqué les mêmes méthodes sur des sujets volontaires et nous avons découvert que ce qui fonctionne pour la majorité des mammifères, fonctionne aussi pour l’être humain.

Nous avons fait des expériences avec des centaines de différentes souches de bactéries lactiques, des centaines de différentes combinaisons , des centaines de différentes formulations, et nous avons trouvé un bon nombre de principes concernant des suppléments diététiques contenant des bactéries lactiques.

Biolatte ne fabrique que des produits de qualité. A notre avis, il est important de fabriquer séparément des produits différents, soit des bactéries lactiques, soit des enzymes, soit des vitamines, soit des omégas et non de faire des mélanges ou des cocktails de toutes ces substances, mélanges dont la valeur et les effets scientifiques n’ont pas été ni étudiés ni prouvés.

Biolatte n’utilise que des souches de bactéries provenant de banques de collections de microorganismes réputées et officiellement admises et testées. Ces tests doivent aussi avoir été présentés dans des publications officielles à valeur scientifiques internationales. Nous ne collaborons qu’avec des laboratoires scientifiques GMP de grande réputation. Chaque stade de processus de fabrication est contrôlé, de la mise en culture jusqu’à la mise en vente. Nous ne vendons nos produits qu´aux institutions se souciant de la santé.

Yves Delatte

 

Le Saccharomyces cerevisiae sp. boulardii